Première maison d’édition

lesbienne-féministe suisse

 

Cette maison d’édition a été fondée dans le but d’encourager la lecture et la diffusion de la littérature lesbienne-féministe. Elle s’adresse à des lecteurEs de tous bords, homosexuelLEs ou pas, qui cherchent à découvrir ou à mieux comprendre la vie des lesbiennes. Elle répond à un intérêt accru pour la question, à l’heure des débats sur la ‘manif pour tous’ et la Procréation Médicalement Assistée.

Claire Sagnières a monté cette maison d’édition après avoir écrit plusieurs ouvrages traitant du lesbianisme. C’est une écrivaine qui n’a pas froid aux yeux.

Ses romans traversent les époques ; du temps des suffragettes à nos jours, des glorieuses années 1970 à un futur encore incertain. Tous les sujets tabous y sont abordés : les identités plurielles des lesbiennes et leurs sexualités, la passion, le bel-amour-toujours, le couple lesbien, la maladie, la séparation, la jalousie, la vieillesse, la solitude, le suicide, l’hôpital psychiatrique, la mort, l’Insem’Art, l’homoparentalité, la famille catho-bourgeoise et l’argent, l’état amoureux, le désamour et… bien d’autres encore.

Les romans de Claire Sagnières sont regroupés sous le titre :

Les livres sont imprimés par la maison Slatkine.

Attention: Lisez l’Article qui a été écrit sur GHI:

Une maison d’édition 100% lesbienne

CLAIRE SAGNIERES

Née en 1952 à Casablanca, elle fait ses études primaires et secondaires à Vienne (Isère) et ses études de médecine à Lyon. En 1976 elle réussit le concours d’Internat de Médecine de Lyon.

Mais elle part s’installer en Suisse (par amour) à Neuchâtel puis à Genève où elle participe à la formation du groupe de lesbiennes féministes, politiques et radicales intitulé VANILLE/FRAISE, bien connu; et elles fabriquent le journal CLIT007, qui paraîtra de 1980 à 1986. (vous pouvez le trouver presque en entier sur le site Clit007, dans lequel vous pouvez aussi écouter gratuitement des extraits des émissions de radio de lesbiennes diffusées clandestinement jusqu’en en 1981)

Ensuite elle part plusieurs années au Japon, où elle apprend le japonais (toujours par amour).

Puis elle rentre en Suisse, à Genève, et accouche d’une petite fille, conçue par insem’Art, qui est née en février 1990.
Jusqu’en 2004, elle travaille dans un cabinet de médecine à Genève . Suite à un accident qui la met en invalidité, elle revient alors à ses premières amours qui étaient littéraires.

Elle décide d’écrire un ensemble de romans regroupés sous le titre : « ».
Les cinq premiers sont déjà parus.
Elle a plein la tête d’idées de livres, qui décrirons encore la vie des lesbiennes de 1960 à nos jours.

Elle fait des séances de lectures/signatures dans des librairies amies, des bars, des associations et des rencontres de lesbiennes.

Première maison d’édition

lesbienne-féministe suisse

 

Cette maison d’édition a été fondée dans le but d’encourager la lecture et la diffusion de la littérature lesbienne-féministe. Elle s’adresse à des lecteurEs de tous bords, homosexuelLEs ou pas, qui cherchent à découvrir ou à mieux comprendre la vie des lesbiennes. Elle répond à un intérêt accru pour la question, à l’heure des débats sur la ‘manif pour tous’ et la Procréation Médicalement Assistée.

Claire Sagnières a monté cette maison d’édition après avoir écrit plusieurs ouvrages traitant du lesbianisme. C’est une écrivaine qui n’a pas froid aux yeux.

Ses romans traversent les époques ; du temps des suffragettes à nos jours, des glorieuses années 1970 à un futur encore incertain. Tous les sujets tabous y sont abordés : les identités plurielles des lesbiennes et leurs sexualités, la passion, le bel-amour-toujours, le couple lesbien, la maladie, la séparation, la jalousie, la vieillesse, la solitude, le suicide, l’hôpital psychiatrique, la mort, l’Insem’Art, l’homoparentalité, la famille catho-bourgeoise et l’argent, l’état amoureux, le désamour et… bien d’autres encore.

Les romans de Claire Sagnières sont regroupés sous le titre :

Les livres sont imprimés par la maison Slatkine.

Attention: Lisez l’Article qui a été écrit sur GHI:

Une maison d’édition 100% lesbienne

CLAIRE SAGNIERES

Née en 1952 à Casablanca, elle fait ses études primaires et secondaires à Vienne (Isère) et ses études de médecine à Lyon. En 1976 elle réussit le concours d’Internat de Médecine de Lyon.

Mais elle part s’installer en Suisse (par amour) à Neuchâtel puis à Genève où elle participe à la formation du groupe de lesbiennes féministes, politiques et radicales intitulé VANILLE/FRAISE, bien connu; et elles fabriquent le journal CLIT007, qui paraîtra de 1980 à 1986. (vous pouvez le trouver presque en entier sur le site Clit007, dans lequel vous pouvez aussi écouter gratuitement des extraits des émissions de radio de lesbiennes diffusées clandestinement jusqu’en en 1981)

Ensuite elle part plusieurs années au Japon, où elle apprend le japonais (toujours par amour).

Puis elle rentre en Suisse, à Genève, et accouche d’une petite fille, conçue par insem’Art, qui est née en février 1990.
Jusqu’en 2004, elle travaille dans un cabinet de médecine à Genève . Suite à un accident qui la met en invalidité, elle revient alors à ses premières amours qui étaient littéraires.

Elle décide d’écrire un ensemble de romans regroupés sous le titre : « ». Les cinq premiers sont déjà parus.
Elle a plein la tête d’idées de livres, qui décrirons encore la vie des lesbiennes de 1960 à nos jours.

Elle fait des séances de lectures/signatures dans des librairies amies, des bars, des associations et des rencontres de lesbiennes.