Warning: session_start(): open(/home/clients/f0dd7afd2980c865756b716557c8b8c1/tmp/sess_7cb1769622a32aad44864f9113c4d1e5, O_RDWR) failed: Disk quota exceeded (122) in /home/clients/f0dd7afd2980c865756b716557c8b8c1/editionsautourdelles/wp-content/plugins/captcha-code-authentication/wpCaptcha.php on line 45

Warning: session_start(): Failed to read session data: files (path: /home/clients/f0dd7afd2980c865756b716557c8b8c1/tmp) in /home/clients/f0dd7afd2980c865756b716557c8b8c1/editionsautourdelles/wp-content/plugins/captcha-code-authentication/wpCaptcha.php on line 45
Editions-autourdelles |

Première maison d’édition

lesbienne-féministe suisse

 

Cette maison d’édition a été fondée dans le but d’encourager la lecture et la diffusion de la littérature lesbienne-féministe. Elle s’adresse à des lecteurEs de tous bords, homosexuelLEs ou pas, qui cherchent à découvrir ou à mieux comprendre la vie des lesbiennes. Elle répond à un intérêt accru pour la question.

Claire Sagnières a monté cette maison d’édition après avoir écrit plusieurs ouvrages traitant du lesbianisme. C’est une écrivaine qui n’a pas froid aux yeux.

Ses romans traversent les époques ; du temps des suffragettes à nos jours, des glorieuses années 1970 à un futur encore incertain. Tous les sujets tabous y sont abordés : les identités plurielles des lesbiennes et leurs sexualités, la passion, le bel-amour-toujours, le couple lesbien, la maladie, la séparation, la jalousie, la vieillesse, la solitude, le suicide, l’hôpital psychiatrique, la mort, l’Insem’Art, l’homoparentalité, la famille catho-bourgeoise et l’argent, l’état amoureux, le désamour et… bien d’autres encore.

Les romans de Claire Sagnières sont regroupés sous le titre :

Les livres sont imprimés par la maison Slatkine.

Lisez l’Article du GHI:

Une maison d’édition 100% lesbienne

CLAIRE SAGNIERES

Née en 1952 à Casablanca, elle fait ses études primaires et secondaires à Vienne (Isère) et ses études de médecine à Lyon. En 1976 elle réussit le concours d’Internat de Médecine de Lyon.

Mais elle part s’installer en Suisse (par amour) à Neuchâtel puis à Genève. Active dans le groupe féministe des Insoumises, elle participe à la création du groupe de lesbiennes politiques et radicales intitulé VANILLE/FRAISE, bien connu; et elles fabriquent le journal , qui paraîtra de 1980 à 1986 et anime des émissions de radio de lesbiennes « Canicule» diffusées clandestinement par la radio féministe « Radio Pleine Lune ».

Ensuite elle part plusieurs années au Japon, où elle apprend le japonais (toujours par amour).

Puis elle rentre en Suisse, à Genève, et accouche d’une petite fille, conçue par insem’Art, qui est née en février 1990.
Jusqu’en 2004, elle travaille dans un cabinet de médecine à Genève . Suite à un accident qui la met en invalidité, elle revient alors à ses premières amours qui étaient littéraires.

Elle décide d’écrire un ensemble de romans regroupés sous le titre : .
Les cinq premiers sont déjà parus.
Elle a plein la tête d’idées de livres, qui décrirons encore la vie des lesbiennes de 1960 à nos jours.

Elle fait des séances de lectures/signatures dans des librairies amies, des bars, des associations et des rencontres de lesbiennes.

Première maison d’édition

lesbienne-féministe suisse

 

Cette maison d’édition a été fondée dans le but d’encourager la lecture et la diffusion de la littérature lesbienne-féministe. Elle s’adresse à des lecteurEs de tous bords, homosexuelLEs ou pas, qui cherchent à découvrir ou à mieux comprendre la vie des lesbiennes. Elle répond à un intérêt accru pour la question.

Claire Sagnières a monté cette maison d’édition après avoir écrit plusieurs ouvrages traitant du lesbianisme. C’est une écrivaine qui n’a pas froid aux yeux.

Ses romans traversent les époques ; du temps des suffragettes à nos jours, des glorieuses années 1970 à un futur encore incertain. Tous les sujets tabous y sont abordés : les identités plurielles des lesbiennes et leurs sexualités, la passion, le bel-amour-toujours, le couple lesbien, la maladie, la séparation, la jalousie, la vieillesse, la solitude, le suicide, l’hôpital psychiatrique, la mort, l’Insem’Art, l’homoparentalité, la famille catho-bourgeoise et l’argent, l’état amoureux, le désamour et… bien d’autres encore.

Les romans de Claire Sagnières sont regroupés sous le titre :

Les livres sont imprimés par la maison Slatkine.

Lisez l’Article du GHI:

Une maison d’édition 100% lesbienne

CLAIRE SAGNIERES

Née en 1952 à Casablanca, elle fait ses études primaires et secondaires à Vienne (Isère) et ses études de médecine à Lyon. En 1976 elle réussit le concours d’Internat de Médecine de Lyon.

Mais elle part s’installer en Suisse (par amour) à Neuchâtel puis à Genève. Active dans le groupe féministe des Insoumises, elle participe à la création du groupe de lesbiennes politiques et radicales intitulé VANILLE/FRAISE, bien connu; et elles fabriquent le journal , qui paraîtra de 1980 à 1986 et anime des émissions de radio de lesbiennes « Canicule» diffusées clandestinement par la radio féministe « Radio Pleine Lune ».

Ensuite elle part plusieurs années au Japon, où elle apprend le japonais (toujours par amour).

Puis elle rentre en Suisse, à Genève, et accouche d’une petite fille, conçue par insem’Art, qui est née en février 1990.
Jusqu’en 2004, elle travaille dans un cabinet de médecine à Genève . Suite à un accident qui la met en invalidité, elle revient alors à ses premières amours qui étaient littéraires.

Elle décide d’écrire un ensemble de romans regroupés sous le titre :
.
Les cinq premiers sont déjà parus.
Elle a plein la tête d’idées de livres, qui décrirons encore la vie des lesbiennes de 1960 à nos jours.

Elle fait des séances de lectures/signatures dans des librairies amies, des bars, des associations et des rencontres de lesbiennes.